Possibilités d’admission

Une hospitalisation dans l’unité de soins Psychiatrie (A220) peut se faire via :

  • Le service Urgences
  • Une autre unité de soins de l’hôpital
  • Une consultation à l’hôpital ou à la polyclinique de Dilbeek
  • Un renvoi via un médecin généraliste ou un psychiatre ou un autre prestataire de soins
  • L’Équipe Mobile de Crise Pharos

Hospitalisation dans le service SPHG

Le SPHG (Service Psychiatrique dans un Hôpital Général) est une unité ouverte pour les patients souffrant de troubles psychiques ou psychiatriques. Le patient est hospitalisé sur une base volontaire.

Le service Psychiatrie offre une assistance psychiatrique de manière spécialisée et individualisée aux personnes souffrant de troubles de l’anxiété ou de l’humeur, d’une décompensation psychotique aiguë, de troubles psychosomatiques ou de difficultés liées au parcours de vie. Il est également possible de suivre un programme de sevrage pour les toxicomanes.

Après une période d'introduction et une suggestion de diagnostic, on discute avec le patient des mesures à prendre pour poursuivre le processus de soins. Cela peut se faire de manière ambulatoire. Parfois, une courte intervention de crise ne suffit pas et une admission dans un centre de jour ou un service de traitement spécialisé dans un hôpital psychiatrique peut être conseillée. Le service Psychiatrie travaille en étroite collaboration avec les autres départements de l'hôpital, avec les hôpitaux psychiatriques de la région et avec les centres de santé mentale.

Une hospitalisation dure en moyenne deux semaines.

Infirmière en chef

  • Hilde Van der Hasselt

Heures de visite

  • Lun - mar – jeu - ven : 18h – 19h30
  • Merc: 16 h – 19h30
  • Weekend :13h30 – 19h30

Assistance psychologique pendant l’hospitalisation

En concertation avec l’équipe, il est possible de débuter un accompagnement par la psychologue pendant l’hospitalisation. Cet accompagnement peut être individuel ou se faire sous la forme de séances d’information en groupe. Les séances individuelles sont axées sur l’assistance, l’analyse du problème, le renforcement des compétences et/ou le renvoi post-hospitalisation. À la demande du psychiatre traitant, un examen psycho-diagnostique peut également être effectué pendant l’hospitalisation.