L’UZ Brussel lance la clinique du SOPK

L’UZ Brussel lance la clinique du SOPK

03 février 2021

Depuis peu, l’UZ Brussel assure des soins multidisciplinaires pour les femmes atteintes du syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) au sein de la clinique du SOPK. Le SOPK est un trouble génétique, hormonal, métabolique et reproductif qui touche environ une femme sur dix dans le monde. Il affecte la santé et le bien-être général de la femme. Cette maladie reste mal connue et le SOPK n'est toujours pas diagnostiqué chez de nombreuses femmes.

De graves problèmes de santé

Le SOPK est la principale cause de baisse de la fertilité chez les femmes et augmente le risque de maladies graves telles que le diabète de type 2, les maladies cardiovasculaires et le cancer de l'utérus. Les problèmes les plus fréquemment évoqués par les patientes atteintes du SOPK sont la difficulté de perdre du poids, les cycles menstruels irréguliers, la réduction de la fécondité, la pilosité excessive et l'acné.

Un encadrement spécialisé et multidisciplinaire au sein de la clinique du SOPK

Un diagnostic précoce a un impact significatif sur la gestion des symptômes du SOPK. La clinique du SOPK de l'UZ Brussel offre des soins complets et coordonnés aux patientes atteintes du SOPK. Des dermatologues, des gynécologues, des médecins de la fertilité, des diététiciens et des diabétologues ont uni leurs forces au sein de la clinique du SOPK.
 

Consultez le site de la clinique du SOPK