Préparer votre rendez-vous à l’hôpital

Infos pratiques

  • Ne venez pas trop tôt à votre rendez-vous. L’idéal est d’arriver environ une demi-heure à l’avance.
  • Repérez votre destination au sein de l’hôpital. Des routes signalisées vous mènent jusqu’aux différents services. Vous pouvez consulter tous les numéros de routes  sur notre site Web.
  • Vous pouvez vous connecter à 'My UZ Brussel', le portail patient de l’hôpital, afin de spécifier que vous souhaitez recevoir un SMS de rappel avant votre rendez-vous.
  • Annulez toujours votre rendez-vous à temps, c’est-à-dire au moins un jour à l’avance. Ceci peut se faire par téléphone, via le portail patient ou au moyen des formulaires numériques disponibles sur ce site web.

Coûts

Communiquer avec votre médecin

Rédigez une liste

  • Énumérez vos symptômes ou troubles.
  • Notez les médicaments, vitamines ou compléments alimentaires que vous prenez ou apportez les boîtes à votre rendez-vous.
  • Faites deux listes. Comme ça, vous pourrez remettre un exemplaire à votre médecin et conserver l’autre.

Ne cachez rien

  • Soyez honnête à propos de vos problèmes de santé. Ce n’est qu’ainsi que le médecin pourra poser le bon diagnostic. Le médecin respecte votre vie privée et le secret médical.
  • Si vous risquez d’aborder des sujets graves lors du rendez-vous, n’emmenez pas d’enfant. Vous pourrez discuter plus librement avec le médecin.

Obtenir une réponse à vos questions

  • Vous avez des questions ? Notez-les et amenez votre liste à votre rendez-vous.
  • Vous pouvez aussi vous faire accompagner de votre conjoint(e) ou d’un membre de votre famille. Deux têtes valent mieux qu’une.
  • Demandez à votre médecin si vous pouvez enregistrer la conversation pour pouvoir la réécouter ultérieurement. Ne le faites pas sans son accord afin de ne pas briser la relation de confiance.
  • S’il y a quelque chose que vous ne comprenez pas, demandez plus d’explications au médecin.

C’est vous qui décidez de votre traitement

  • Le médecin est l’expert et ses conseils sont essentiels. Mais il en va de votre santé et c’est donc vous qui décidez du cours de votre traitement.
  • Discutez des avantages et des inconvénients de chaque traitement avec votre médecin.
  • L’examen que vous avez subi n’a rien révélé, mais vous sentez que quelque chose cloche ? Demandez à votre médecin s’il est possible de réaliser des examens complémentaires.
  • Demandez-lui ce que vous pouvez faire. Parfois, un changement de mode de vie peut grandement contribuer à votre guérison.
  • Vous avez des doutes ? N’hésitez pas à solliciter une seconde opinion auprès d’un autre médecin. Mettez votre médecin traitant au courant de votre démarche.

< Retour